English version

Chants de la mouture du Maharashtra rural
Une base de données socioculturelle

http://hdl.handle.net/11041/sldr000735

Dans le cadre des projets Grindmill songs of Maharashtra :

menés par le Centre for Cooperative Research in Social Sciences (CCRSS, Pune), des formes musicales du Maharashtra rural ont été documentées et analysées à l'aide d'une base de données informatique.

La base de données

Cette base de données relationnelles comprend six tables contenant des textes, des images et des sons. Les relations et nombres de fiches de chaque table sont précisés ci-dessous.

SONGS (109997)

PERFORMERS (3310)

CLASSIFICATION (3618)

RECORDINGS (1733)

LOCATIONS (1124)

TUNES (90)

La base était implémentée sous FileMaker™ jusqu'aux versions 5-6.
Elle est maintenant disponible sous plusieurs formats d'exportation, voir : http://hdl.handle.net/11041/sldr000735/export-fr.txt.
Toutes les données sont accessibles sur un serveur thématique récemment implémenté : http://ccrss.org/database?lang=fr

LOCATIONS

Un ensemble de villages et de hameaux (voir le diagramme).

Chaque lieu est caractérisé par son nom (selon le census), taluka, district et état. La mention de la vallée complète éventuellement ces coordonnées.

À chaque lieu est associé un “corpus” (Mawal, Western Maharashtra...) utilisé pour la classification des chants de la mouture.

Plusieurs champs de cette table sont destinées à de l'information textuelle sur le village (en marathi et en anglais) ainsi qu'à des images.

Un portal relié à la table PERFORMERS affiche les photos des chanteuses appartenant à chaque lieu.

PERFORMERS

Un ensemble de personnes qui ont contribué au contenu de la base de données (voir le diagramme).

Chaque personne est identifiée par son nom, le lieu de sa résidence, le genre et la caste/communauté. Des informations biographiques en marathi et en anglais sont disponibles pour quelques chanteuses. Une photographie a été ajoutée chaque fois que possible.

SONGS

Les textes des chants de la mouture (voir le diagramme).

Chaque chant possède un “song number” indiquant son rang dans la performance qui a été transcrite.

À chaque chant est associé un “performer” (la chanteuse qui menait la performance). Les lieux, corpus, caste, photos etc. sont recopiés (looked up) depuis les tables LOCATIONS et PERFORMERS.

À chaque chant est associé un code de classification qui caractérise le contexte sémantique principal du texte, et le cas échéant son contexte secondaire.

Un index est ajouté aux chants qui ont été enregistrés. L'information sur la mélodie associée est dans ce cas extraite de la table TUNES.

CLASSIFICATION

Un ensemble d'unités sémantiques utilisées pour classifier les chants de la mouture (voir le diagramme). Cet ensemble a été construit à partir du principal corpus collecté dans la région désignée par “Mawal”.

Chaque unité comprend deux codes. Le premier correspond aux paragraphes tels qu'ils avaient été désignés avant l'informatisation de la base de données. Le second contient la même information avec un encodage mieux adapté aux requêtes dans la base de données.

RECORDINGS

Un ensemble de fragments de cassettes DAT (Digital Audio Tape) (voir le diagramme).

Chaque fragment est identifié par le numéro de la cassette et le “program number” (index) qui lui est associé.

Chaque fragment peut être associé à un numéro de mélodie (tune number), auquel cas les exemples sonores de cette mélodie sont automatiquement affichés. Pour éviter toute ambiguité, chaque fragment de l'enregistrement DAT correspond à une mélodie unique.

À chaque fragment est associé un lieu d'enregistrement. Les données sont copiées de la table LOCATIONS.

Un test de cohérence dans la table SONGS permet de vérifier que les lieux d'enregistrement et de la chanteuse principale sont identiques.

TUNES

Un ensemble de formes mélodiques (voir le diagramme).

Chaque mélodie est caractérisée par des exemples sonores : chants de la moutures, autre types de chants dans d'autres genres musicaux ou contextes de performance, interprétations par des chanteurs classiques ou de musique de film etc.

Une partition simplifiée de la mélodie est disponible. Elle a été créée à l'aide d'un clavier MIDI en utilisant la notation sargam de la musique classique indienne.

Chaque mélodie comporte un champ “commentaire” dans lequel des informations peuvent être entrées, notamment pour souligner la similarité avec d'autres mélodies.

La classification des mélodies a été entreprise en 1997 par Véronique Bacci, étudiante en DEA de musicologie à l'Université d'Aix-Marseille.


Analyse linguistique

Une table nommée ‘LEXICON’ contient des termes marathi complétés par leurs variantes orthographiques et formes dérivées. Chacune de ces formes peut faire l'objet d'une recherche automatique dans le corpus des chants de la mouture (la table SONGS file, voir ci-dessus) ou dans un corpus de mythes populaires compilés dans le cadre d'un autre projet. Le script FileMaker™ extrait automatiquement les chants (ou les mythes) contenant des occurrences du mot cible. Il retourne le nombre d'occurrences ainsi que la liste des unités sémnatiques qui caractérisent les contextes d'énonciation, et la liste des talukas dans lesquels les chants ont été collectés. Ces informations sont très utiles pour des statistiques précises sur les domaines sémantiques et géographiques couverts par chaque mot.